Les Sept Habitudes Des Gens Efficaces, Stephen R. Covey. Habitude 4

Read the article n English

Pour la quatrième semaine de suite, Les Sept Habitudes des Gens Efficaces de Stephen Covey nous accompagnent pour développer notre pouvoir personnel et notre sagesse. Sans plus attendre, plongeons dans l’habitude de cette semaine. J’adore celle-ci.

Habitude n°4 : penser gagnant – gagnant

Combien de fois est-ce que nous nous retrouvons au milieu de luttes de pouvoir ? Que ce soit avec nos collègues, notre patron, notre conjoint, nos enfants ou nos amis, notre famille, le chauffeur de bus, etc., nous voulons avoir raison à tout prix, peu importe la quantité d’énergie que cela coûte.

C’est bien d’avoir des convictions et de défendre ses arguments pour ce qu’on juge meilleur, juste, mais lorsque nous voulons préserver la qualité de nos relations, il vaut mieux parfois laisser tomber le besoin d’avoir raison.

Pour y parvenir, nous pouvons nous demander : « à quel point est-ce important que j’aie raison ? De quelle manière ma relation avec cette personne sera-t-elle impactée si j’insiste à avoir raison ? Suis-je prêt (e) à prendre le risque de gâcher la relation que nous avons ? » Cela nous permet non seulement de faire une pause et de réfléchir, mais nous force aussi à communiquer pour trouver un accord, une solution qui sera satisfaisante pour les deux personnes. Nous sommes invités à coopérer au lieu d’être en compétition les uns avec les autres. Le plus souvent, trouver une solution gagnant – gagnant consiste à être d’accord de ne pas être d’accord, c’est bien aussi.

Trouver une solution gagnant – gagnant repose sur deux aspects :

1- La communication

Beaucoup d’entre nous manquons de compétences communicationnelles, nos propos sont blessants sans le vouloir. Le problème c’est que nous condamnons l’autre au lieu de dire simplement les choses telles qu’elles sont. Imaginons que votre mère ait quelque chose à vous reprocher, je vous suggère différentes manières de le dire, vous me direz laquelle vous préféreriez entendre, comment vous vous sentez et ce que vous avez envie de faire en entendant cela.

Option 1

Mère (en criant presque et en pointant du doigt) : J’en ai ras le bol de toujours devoir nettoyer derrière toi. Je t’ai déjà dit que j’ai horreur de ça mais tu ne m’écoutes jamais. Je ne suis pas ta femme de ménage, ok ? La prochaine que je trouve tes affaires traîner je les jette à la poubelle ! »

Option 2

Mère (assise face à vous après vous avoir dit qu’elle voulait vous parler. Elle vous regarde dans les yeux, garde le contact visuel et vous touche parfois le bras) : Ecoute, ça me dérange quand je vois des habits, des chaussures, des sacs, des ordures par terre, parce que j’aime bien que notre maison soit propre et rangée. J’ai l’impression que je ne sers qu’à nettoyer pour tout le monde dans la maison. Je serais vraiment contente si tu m’aidais à garder la maison propre en rangeant tes affaires, en mettant tes vêtements salle dans la corbeille à linge et en nettoyant quand tu finis d’utiliser un objet. »

Dans le premier cas (la plupart des gens parlent comme ça), il y a beaucoup d’agressivité, des accusations, l’utilisation de mots de généralité comme « toujours, jamais« , et il y a des menaces « la prochaine fois que … je ferai ceci, cela. » La personne qui entend ça a envie de riposter, de se justifier et peut être blessée par le ton employé et le fait d’être pointé du doigt. Personne n’aime qu’on lui parle de cette façon parce ce que cela ne nous fait pas nous sentir fier de nous. Tout ce qu’on a envie de répondre c’est : « c’est pas vrai, je ne laisse pas toujours mes affaires trainer. Il n’y a pas que moi qui le fais. Si tu touches à mes affaires …« 

Dans le deuxième cas par contre, je ne sais pas si vous serez d’accord avec moi, la personne veut aider, elle peut éprouver de l’empathie parce que la plainte est orientée sur le ressenti de la mère, et celle-ci offre des solutions pour réparer ce qui la dérange, de plus, elle inclut la personne dans son équipe. Celui qui entend ne se sent pas rejeté, son estime de lui-même reste intacte et il sait quoi faire pour se rattraper. Le « tu » n’est pas accusateur dans cet exemple contrairement au premier cas. On aurait envie de répondre : « je suis désolé(e) maman, je ne savais pas que tu te sentais comme cela. Je ferai davantage attention de ne pas laisser mes affaires trainer.« 

Si vous voulez être écouté, vous devez clairement parler de vos sentiments et dire à la personne ce qu’elle peut faire pour cesser le comportement qui vous dérange. Le plus souvent, la personne ne sait même pas exactement de quoi vous lui parlez. Cette technique est issue de la CNV (communication non violente) qui a été développée par Marshall B. Rosenberg, vous pouvez vous documenter. Je pense que tout le monde devrait apprendre à communiquer dès le plus jeune âge, cela préviendrait nombre de problèmes à l’âge adulte.

CNV.jpg

Cette image provient d’ici.

Donc si vous voulez trouver des solutions gagnant – gagnant, vous devez apprendre à communiquer de manière efficace de sorte à faire de votre adversaire un allié. L’autre aspect des solutions gagnant – gagnant est le respect.

2-  Le respect

Cela signifie que vous considérez l’autre personne comme étant aussi importante que vous, que vous le traitez d’égal à égal et de la manière dont vous voudriez qu’elle vous traite. Vous pouvez témoigner de votre respect par vos actions, mais surtout par la manière dont vous vous adressez aux gens. Là encore, développer vos compétences en communication est d’une grande aide.

Le respect signifie aussi accepter que l’autre soit différent, ait des points de vue différents qui sont valables et applicables, personne ne détient la vérité. Je préfère le respect à la tolérance, car tolérer insinue que je me considère supérieur à l’autre mais que je le tolère malgré cela. Non. Respecter signifie que je ne suis pas supérieur à vous, nous sommes égaux et nos opinions se valent.

Accepter d’abandonner l’idée d’avoir le dernier mot est un exercice pour notre esprit, cela nous aide à modérer notre ego qui a souvent tendance à se mettre entre nous et ceux que nous aimons le plus. Le monde du travail est le champ de bataille des egos. J’ai beaucoup appris à lâcher prise sur la fierté, sur mon besoin de montrer que je sais. J’ai régulièrement de bonnes idées, et je suis très forte pour les défendre. Mais j’ai appris que les idées des autres sont aussi bonnes que les miennes, et en adoptant les idées et opinions des autres, j’apprends de nouvelles manières de faire. Je travaille sur moi et sur ma capacité à être humble et permettre à quelqu’un qui serait moins à l’aise que moi pour défendre ses idées à exprimer les siennes et les mettre à l’épreuve. Une vraie situation gagnant – gagnant !

Dites-moi ce que ça évoque pour vous. Si vous avez trouvé ce contenu intéressant et informatif, merci e le partager avec quelqu’un qui pourrait en tirer profit.

Prenons soins de nous.

À bientôt !

5 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Yago Yaka dit :

    Article intéressant ! 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Monaminga dit :

      Merci de votre passage sur le blog 😉

      J'aime

  2. Un équilibre de vie dit :

    C est vraiment très intéressant ce que vous partagez ! 😊

    Aimé par 1 personne

    1. Monaminga dit :

      Ah?! Merci. Ça m’intéresse en tout cas, et je suis ravie que ça vous convienne aussi. Bienvenue et merci de vous être abonné. D’après votre slogan, on devrait bien s’entendre, alors je vous suis aussi !

      J'aime

      1. Un équilibre de vie dit :

        Moi aussi je pense que nous allons bien nous entendre, au plaisir 😊

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s