Prendre Soin De Ses Cheveux Au Naturel

Read the article in English

Les cheveux c’est toute une histoire pour les femmes et aussi les hommes, mais surtout les femmes quand même. J’ai vu un film actuellement sur Netflix, « Une femme de tête » ici la bande annonce qui parle de la dictature du cheveu parfait dans la communauté black. Bien que le sujet soit très ciblé, je pense que tout le monde peut se sentir concerné, tant nous sommes bombardés par ce qui est censé être une apparence parfaite. Il n’y a qu’à regarder la publicité, les réseaux sociaux et autre media.

Le problème

Tout le monde n’ a pas la chance d’avoir une chevelure facile à coiffer, le fameux « wash and go » prôné par certains. Ce qui est une réalité de départ se trouve complexifié par des façons de penser qui entraînent des gestes qui vont à leur tour rendre les cheveux difficiles à « dompter », vous me suivez ? Reprenons. J’ai les cheveux crépus, je ne sais pas comment en prendre soin, je les défrise, je les étire, ils deviennent secs et cassants, poussent mal, je remets du défrisant car c’est pas beau les racines, et je dois mettre plusieurs produits pour les protéger des agressions des défrisants, ça les fragilise, etc., etc. Le cercle infernal est lancé ad vitam aeternam.

Idem pour les cheveux bouclés que l’on raidit. Je veux des cheveux raides, car c’est à la mode, et en plus on a l’air plus sage. J’utilise le sèche-cheveux ou les plaques, ça me brûle les cheveux, les rend cassants et ils poussent moins bien. J’ai besoin de mettre plein de produits pour protéger mes cheveux de la chaleur des brushings, mes boucles se déforment et finissent par ne plus ressembler à rien, je ne les aime pas, donc je dois les raidir encore et toujours, ad vitam aeternam. Surtout pas de frisottis, il pleut? c’est la cata. Désolée les filles et les garçons, c’est de l’humour. Mais il y a quand même du vrai. Sans rancune.

OK. Comment on en sort?

Je ne le dirai jamais assez, aime ce que tu as quand t’as pas ce que t’aime. Quand t’as pas ce que t’aimes, aime ce que tu as. Je répète, aime ce que …, non, je plaisante. Vous avez compris. Le problème de départ est donc bien le rapport que l’on a avec ses poils de la tête. Je parle des autres poils ici. Pour vivre une vie simple, il faut commencer par la garder comme elle est, et elle est souvent simple dès le départ jusqu’à ce qu’on vienne mettre le boxon. Pour revenir aux cheveux, chacun de nous a une quantité particulière de cheveux, qui ont une texture leur appartenant. Ils ont tendance à pousser vite ou plus lentement, à être plus ou moins gras ou plus ou moins secs, c’est selon. Nos cheveux ont besoin d’être hydratés, le cuir chevelu a besoin d’être nettoyé de temps en temps pour enlever l’excès de sébum, et c’est à peu près tout. Ah, oui, un peu de défrichage de temps en temps pour rebooster la pousse, ça fait du bien, un peu comme l’élagage des arbres hein. Même un bon coup de ciseaux, c’est pas mal, ça les fortifie et on se sent plus léger, plus libre.

Etape 1, j’observe mes cheveux et je choisis de les aimer tels qu’ils sont.

Apporter le minimum de soins requis à ses cheveux pour qu’ils soient propres. Certains les lavent une à deux fois par semaine, d’autres beaucoup moins souvent, chacun son truc. Ainsi on pourra mieux les observer et voir comment ils sont vraiment en vue de comprendre comment les soigner et les coiffer. Une fois qu’on connaît mieux ses cheveux, on choisit de les aimer. J’ai bien dit qu’on choisit, car si on n’a pas eu le choix au stade embryonnaire, on l’a une fois qu’on est à l’extérieur. Prière aux mamans et papas d’enfants qui ont les cheveux frisés, crépus, bouclés, laissez-les tranquille et apprenez à vos fils et filles à apprécier leurs cheveux naturels, et à en prendre soin dans le respect de leur nature. Un enfant à qui on a transmis que ses cheveux étaient difficiles à entretenir, aura davantage de difficultés à aimer ses cheveux et à savoir comment s’en occuper. Vous leur rendrez un immense service. Merci d’avance pour eux 🙂

Etape 2, hydrater, hydrater, hydrater encore.

Les cheveux quels qu’ils soient ont soif : même les cheveux gras ont soif, alors donnons leur de quoi s’hydrater. L’eau d’abord, de l’intérieur et aussi de l’extérieur. Boire beaucoup d’eau permet l’hydratation du corps dans son ensemble et cela profite également aux cheveux. Entre les lavages, repasser de l’eau dans ses cheveux pour faciliter le coiffage est une bonne idée avec ou sans une petite goutte d’huile de noix de coco, d’olive, d’amande, ou toute autre huile végétale naturelle de votre choix.

Terminer le lavage par l’application d’une huile 100% naturelle pour maintenir l’hydratation du cheveu et renforcer la brillance.

Etape 3, manipuler vos cheveux le moins possible

Les parents d’enfants aux cheveux bouclés, frisés, crépus sont souvent désemparés face au démêlage. Les adultes connaissent aussi bien ce problème. Démêler à sec est la meilleure façon de casser ses cheveux et je ne parle même pas de la douleur. Il faut donc privilégier le démêlage pendant le shampoing.

Routine pour un shampoing et un démêlage tout en douceur.

  • Commencez par verser de l’eau tiède sur vos cheveux, appliquez la quantité de shampoing désirée, c’est mieux de le diluer et de ne pas l’appliquer directement sur les cheveux.
  • Frottez le crâne en faisant des mouvements circulaires pour masser et stimuler la circulation sanguine du cuir chevelu.
  • Profitez de ce moment pour vous démêler les cheveux à l’aide d’un peigne à grosses dents, cet outil est plus adapté aux cheveux frisés / bouclés, moins de casse, et les boucles sont moins tirées.
  • Rincez, essorez avec une serviette.
  • Mettez quelques gouttes de l’huile de votre choix et laissez sécher à l’air libre après avoir disposé vos cheveux comme vous le voulez à l’aide de vos doigts (raie, tresses, queue de cheval, etc.). Ne brossez ou ne peignez plus après le shampoing !

La question du volume et du coiffage. Les cheveux frisés, bouclés et crépus gagnent en volume naturellement en séchant. En effet, ils « raccourcissent » et se tassent en remontant sur le dessus de la tête. Si on aime tant mieux, on peut même l’intensifier en séchant au sèche-cheveux la tête en bas. Effet Big hair garanti.

J’ai une bonne nouvelle pour celles et ceux qui souhaitent contrôler le volume et les frisottis. C’est possible naturellement sans mousse, laque et autre gels collants.

Pour cela il faut avoir une longueur qui permet de faire des petites tresses, ou bien des twists. Après avoir suivi le protocole simple de lavage, appliquez toujours votre huile sur toute la chevelure, des racines aux pointes et faites des tresses ou des twists. L’huile c’est vraiment la clé pour sceller l’hydratation du cheveu. Généralement je me lave les cheveux le soir, en début de soirée pour que mes cheveux aient le temps de sécher si je veux une coiffure le lendemain matin. Mais sinon, plus vous garderez les tresses (un à deux jours), plus le résultats sera meilleur car les cheveux auront subi une mise en pli naturelle, cela vous fait une coiffure différente.

En faisant des tresses, plaquées si vous savez les faire, ou bien des nattes juste sur les longueurs, vos cheveux sécheront et prendront la forme des tresses, plus vous les faites serrées, plus vous aurez de boucles. Si elles sont amples, vous aurez un résultat davantage ondulé, ce qui est aussi très joli. Le volume dépend de la quantité de tresses que vous faites, plus vous en faites, plus vous aurez de volume, et moins vous en faites, moins vous en aurez. Les tresses que je fais s’appellent des tresses inversées, elles permettent de garder la boucle car on entortille les mèches de cheveux les unes avec les autres. Les twists et les tresses à trois brins sont aussi efficaces pour ça. Faites des recherches sur le braid out, vous verrez que ça marche très bien. Les filles qui ont les cheveux crépus peuvent aller visiter ce site qui en parle très bien.

Le résultat quand je défais les tresses donne ceci. Il faut noter que personnellement, je ne recherche pas une boucle parfaitement défini, je veux juste avoir un look sympa en maîtrisant le volume (j’en ai beaucoup) quand je le souhaite.

Vous n’avez pas de cheveux ? Aucun problème! Il vaut mieux assumer une tête chauve que de tenter de la masquer par toutes sortes de moyens plus ou moins contraignants.

Vous avez eu peur hein? Souriez, au moins vous avez des cheveux, vous pouvez en être fiers, il faut simplement être patient et apprendre à les aimer en trouvant la meilleure façon de les intégrer à votre vie. Rappelez-vous que moins vous les embêterez, plus ils seront faciles à soigner, et cela commence dès le plus jeune âge, alors apprenons aux plus jeunes à s’assumer, à aimer ce qu’ils ont quand ils n’ont pas ce qu’ils aiment.

Allez une dernière petite série de photos, avec et sans volume, je tiens à préciser que c’est la même longueur de cheveux !!!

Prenons soin de nous.

À bientôt!

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Angelilie dit :

    J’aime beaucoup votre blog. Un plaisir de venir flâner sur vos pages. Une belle découverte et blog très intéressant. Je reviendrai m’y poser. N’hésitez pas à visiter mon univers. Au plaisir

    Aimé par 1 personne

  2. Monaminga dit :

    Je m’aperçois que je ne vous avais pas répondu, tête en l’air. Merci, le votre est également très beau La photo de profil est très poétique. À bientôt!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s